Plan Climat : passons aux actions !

Logement, mobilité, agriculture, économie, énergie : rendez-vous le 4 février à Aurillac pour élaborer le plan d’actions du Plan Climat du Bassin d’Aurillac, du Carladès et de la Châtaigneraie.

Décliner en actions la stratégie du Plan Climat du Bassin d’Aurillac, du Carladès et de la Châtaigneraie (BACC) : l’invitation est lancée à tous pour l’atelier du Club Climat qui se tiendra

mardi 4 février, de 18 h à 20 h, au bâtiment de l’Horloge (place de la Paix à Aurillac, salle 1).

Porté par le Syndicat mixte du SCoT BACC à l’échelle des 3 intercommunalités de l’arrondissement d’Aurillac, le Plan Climat a pour but d’élaborer d’ici fin 2020 un plan d’actions pour faire face à l’urgence climatique. Réduire les émissions de gaz à effet de serre et la dépendance énergétique, limiter la vulnérabilité climatique : répondre à ces enjeux doit permettre aussi de créer de l’emploi, de l’activité et d’encourager l’innovation !

Pour y parvenir, tous les acteurs du territoire sont concernés : habitants, associations, entreprises, agriculteurs, collectivités, services de l’Etat... En octobre, des rencontres citoyennes ont réuni 200 participants autour d’une présentation de l’état des lieux de cette urgence climatique. Mi-novembre, des ateliers ont permis de partager le diagnostic réalisé sur notre territoire, et de prioriser les enjeux. 50 volontaires se sont d’ores et déjà impliqués dans le Club Climat, instance participative qui suit toute la démarche.

Leurs contributions ont alimenté la réflexion des élus qui ont défini, en décembre, les priorités de la stratégie territoriale. 5 axes structurent cette stratégie et synthétisent les engagements du Bassin d’Aurillac, du Carladès et de la Châtaigneraie :
-    des logements éco-rénovés et un urbanisme durable ;
-    des mobilités partagées, collectives et actives accessibles à tous ;
-    une activité agricole locale exemplaire et résiliente face aux dérèglements climatiques ;
-    une économie locale qui s’engage durablement et des savoir-faire orientés vers la transition énergétique du territoire, encouragée par une consommation locale responsable ;
-    une production d’énergie qui valorise les ressources locales et renouvelables du territoire.

L’atelier du 4 février a pour objectif de faire émerger les pistes d’action pour répondre à ces enjeux. Cette rencontre est ouverte à tous ceux qui souhaitent s’impliquer dans l’élaboration et la mise en œuvre du Plan Climat, pour construire de nouvelles dynamiques environnementales, sociales et économiques. Que vous ayez ou non déjà participé à l’une des rencontres du Plan Climat, n’hésitez pas à vous y associer ! Quatre rencontres thématiques avec les professionnels et acteurs du territoire seront également organisées les 19 et 20 février (sur l’économie, l’agriculture, l’habitat, la mobilité).